Connexion  \/ 


  • SEMAINE DE PREVENTION DES TCA

    Une série de vidéos pour mieux comprendre les troubles alimentaires

  • N'AYEZ PAS PEUR, À LA CLINIQUE ST-AMOUR

    Faire le «premier pas»... c'est un jeu d'enfant !

Twitter icon

Nos Tweets @cliniquestamour

Loading..

Blog - Clinique St-Amour

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Archives
    Archives Contient une liste d'articles du blog qui ont été créés précédemment.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification

La beauté de tout ton être...

Posté par le dans Clinique St-Amour
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 4985
  • 1 commentaire
  • Notifications
D’un thérapeute à sa fille…

J’ai tellement rencontré de jeunes filles et femmes qui souffraient. Des personnes qui ne se voyaient plus…

fille-pere-anorexieNe voyaient plus tout ce qu’elles avaient, ne voyaient plus ce qu’elles étaient. Je t’écris aujourd’hui parce que je souhaite t’empêcher de devenir à ton tour aveugle. Ne plus voir tes talents, toi ma fille qui est une créatrice, une artiste née. Ne plus voir tes capacités, toi qui sais si bien écouter, mais surtout raconter des histoires. Toi qui parles tout le temps! Que j’aime t’entendre. Je souhaite que tu ne deviennes pas aveugle à ta curiosité, toi qui poses tant de questions dont je n’ai pas toujours la réponse…

Une malheureuse maladie, appelée anorexie ou boulimie, vient parfois rendre aveugles ces filles et femmes à tout ce qu’elles sont en réalité. Elles ne se définissent alors plus par leurs talents, leurs rêves, leurs goûts, leurs passions, leurs idéaux. Elles deviennent aveugles à toute la beauté de leur être.

Un vide s’installe alors en elles. Souvent un événement particulier, quelquefois anodin, aura provoqué cette situation. Parfois une blessure, le rejet, une situation incontrôlable ou un événement nouveau dans leur vie viendra provoquer ce vide d’une manière abrupte, ou subtilement, lentement mais sûrement.

Elles vont chercher une raison ou une solution à cette douleur, cette souffrance, ce vide. C’est malheureusement dans un miroir qu’elles vont trouver leur réponse. Parfois, pour supporter la souffrance, il faut un coupable. Et dans ce miroir, c’est le reflet de leur corps qu’elles vont y trouver, déformé par la douleur. S’amorce alors souvent une quête, soit pour modifier ce coupable afin de le rendre conforme à une norme sociale utopique, soit pour le punir puisqu’il faut bien un responsable à toute cette souffrance.

Mais l’image dans le miroir est un mirage. Et la quête du bonheur ou de la rédemption par la perte de kilos n’est qu’un slogan de pub pour de fausses illusions. L’argent n’apporte pas le bonheur, la maigreur non plus.

C'est pour quoi aujourd'hui je veux prendre le temps de te dire à quel point tu es belle. Belle dans ta créativité, belle dans ta spontanéité. Te dire comment je suis émerveillé par tes audaces, tes questionnements, ton authenticité. Tu es un être unique avec une infinie force de vivre et tu es persévérante même quand tout ne te réussit pas du premier coup.

Demeure toujours toi-même.

Je sais que les turbulences de l'adolescence approchent. Le temps passe si vite. Je vais tout faire pour être un père, un homme et un modèle masculin pour toi à la hauteur de ce qu'il est important pour te donner confiance en les hommes et en toi-même.

Sache que si des questionnements surgissent dans la relation entre toi et ton corps, et que si jamais nos regards se croisent un jour dans un miroir, c’est que je serai toujours à tes côtés pour que tu n'oublies pas la beauté de tout ton être.

De papa à ma fille que j'aime. XXX


Notez cet article:
2
Christian Desjardins n'a pas encore mis à jour sa biographie
Voici les derniers articles de cet utilisateur:

Commentaires

  • Christian Desjardins
    Christian Desjardins mercredi, 06 mars 2013

    Merci à tous ceux et celles qui ont aimé et partagé cette publication. Vous me donnez le coup de pouce et l'importance de continuer ! A+

Commenter cet article

Invité
Invité dimanche, 19 novembre 2017