Connexion  \/ 


  • SEMAINE DE PREVENTION DES TCA

    Une série de vidéos pour mieux comprendre les troubles alimentaires

  • N'AYEZ PAS PEUR, À LA CLINIQUE ST-AMOUR

    Faire le «premier pas»... c'est un jeu d'enfant !

Twitter icon

Nos Tweets @cliniquestamour

Loading..

Blog - Clinique St-Amour

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Archives
    Archives Contient une liste d'articles du blog qui ont été créés précédemment.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification

Les petits mots «aidants» de mon conjoint...

Posté par le dans LES HOMMES ET LES TROUBLES ALIMENTAIRES
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 6593
  • 0 commentaires
  • Notifications
homme-femme-tcaUn amour inconditionnel

J’ai la chance d’avoir un homme extraordinaire dans ma vie.

C’est mon amoureux qui partage mon quotidien depuis bientôt 9 ans. Je lui en ai fait voir de toutes les couleurs avec mon trouble alimentaire, mais malgré tout, il est toujours là, amoureux plus que jamais. Quand je me regarde avec dégoût, lui il me regarde comme si j’étais la plus belle merveille sur terre avec les yeux remplis de désir.

Dans les moments où j’abandonnerais tout, lui, il est rempli d’espoir et de persévérance pour deux. Il dit que sa mission est de me rendre heureuse, et il y travaille chaque jour en faisant tout pour me simplifier la vie, pour m’éviter le moindre souci, par toutes sortes de petites attentions. Il est un allié important dans mon combat, car sans lui, qui est toujours là dans les beaux comme dans les mauvais moments, peu importe le poids que j’ai, que j’ai eu ou que j’aurai, la bataille me serait plus ardue.

Son amour pour moi est tellement fort qu’il me fait croire que ça vaut peut-être la peine de m’aimer moi aussi.


- Caroline





Le matin, au réveil, mon copain me regarde, un sourire aux lèvres et me dit: «T’es belle…»

Je lui réponds que je porte un pyjama en flanelle, que j’ai les cheveux en bataille et les yeux cernés. Très loin de mon l’idéal de la beauté…

Il me répond que ça n’a pas d’importance. Et chaque fois, ça me touche de savoir qu’il m’aime, bien au-delà ce que je peux avoir l’air. Et ça me rappelle que je n’ai pas besoin d’un trouble alimentaire pour être jolie, et encore moins pour être aimée. Cette petite phrase, qu’il me répète chaque matin, me fait un bien fou et me motive à rester sur le chemin de la guérison.

- Stéfanie






Dans mon combat pour retrouver un équilibre alimentaire et une meilleure estime de moi, mon mari m’apporte une aide précieuse par son amour inconditionnel.

Il veut tellement que je sois heureuse. Il me dit: «Tu sais, je t’aime à part entière. Tu n’es pas juste un corps, mais une personne totale avec de si belles qualités. C’est tout cela que j’aime de toi. C’est pour cela que je t’ai choisi. Tu serais autrement et il manquerait quelque chose à mon bonheur.» Jamais, il ne me passe de commentaire négatif sur mon physique ni sur mon trouble alimentaire. Il ne s’arrête pas à mon apparence physique. Il m’encourage surtout à continuer sur le chemin qui m’aidera enfin à m’aimer tel que je suis.

Il m’exprime sa joie de voir mes progrès si petits qu’ils soient. Il ne me juge pas lorsque je tombe, mais m’encourage toujours, car il sait que la victoire s’acquiert souvent après plusieurs combats… Ce qui me fait du bien aussi c’est qu’il me considère toujours comme une personne normale. Je le remercie de m’aider à retrouver ma véritable valeur.

Je souhaite à toutes celles qui sont au combat comme moi de trouver sur leur route un ange qui leur permettra de retrouver leur véritable valeur et de s’aimer vraiment pour les bonnes raisons… Car la beauté vient surtout de l’intérieure. Dans un jardin, chaque fleur a sa couleur et sa forme et c’est ce qui fait la beauté du jardin!


- Myriam





Pour ma part, je crois qu'accompagner une personne dans son trouble doit être tout d'abord une question de compréhension, mais surtout d'acceptation. Un copain doit, même s'il a de la difficulté à comprendre le problème, accepter que la personne de son entourage éprouve une difficulté. Les troubles alimentaires sont des maladies graves que l’on ne choisit pas de contrôler.

Les hommes de mon entourage ont accepté mon problème. Après cette étape, il reste ensuite à être présent pour la personne. Un conjoint ou ami peut être présent en écoutant la personne quand ça va moins bien, en demandant de ses nouvelles, et parfois en tentant de l’aider dans ses difficultés. Pour moi, ce sont de tout petits gestes qui ont fait une différence.

De plus, se faire dire par les hommes de notre entourage qu'ils nous trouvent belles, et qu'ils trouvent que nous allons mieux, c'est très aidant!!!

Enfin, voilà mon petit témoignage. N’oubliez pas aussi de croire en vous-mêmes, c’est surtout cela qui va déterminer votre avenir!

- Catherine
Notez cet article:
2
Fondée en 1994 par Madame Nathalie St-Amour et Monsieur Christian Desjardins, la Clinique St-Amour est un centre spécialisé dans le traitement des troubles de l'alimentation tels que l'anorexie nerveuse, la boulimie, l'hyperphagie boulimique et tous les autres troubles de l'alimentation non spécifiques.  Nous accueillons des personnes provenant de toutes les régions.  Nous offrons des soins spécialisés avec la possibilité de suivre un traitement en thérapie externe ou d'effectuer un séjour de thérapie avec hébergement.

Commentaires

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité
Invité jeudi, 21 septembre 2017