Connexion  \/ 


  • SEMAINE DE PREVENTION DES TCA

    Une série de vidéos pour mieux comprendre les troubles alimentaires

  • N'AYEZ PAS PEUR, À LA CLINIQUE ST-AMOUR

    Faire le «premier pas»... c'est un jeu d'enfant !

Twitter icon

Nos Tweets @cliniquestamour

Loading..

Blog - Clinique St-Amour

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Archives
    Archives Contient une liste d'articles du blog qui ont été créés précédemment.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification

Une lettre à Jo-Annie de son père...

Posté par le dans LES HOMMES ET LES TROUBLES ALIMENTAIRES
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 7113
  • 0 commentaires
  • Notifications
La Clinique St-Amour m’a demandé dernièrement d’exprimer mes fiertés envers ma fille Jo-Annie qui dans quelques mois va recevoir son diplôme en médecine vétérinaire. Donc, il me fait plaisir aujourd'hui de parler du cheminement de ma fille.

Si je vous parle de Jo-Annie dans cette missive, c’est que son cheminement n’a pas été de tout repos et que nous étions même proches d’une catastrophe.

jo-annie-pere-tcaLe 30 novembre 1985 venait au monde Jo-Annie, une belle petite fille qui est devenue avec le temps une jolie demoiselle enjouée, un peu timide, sociable, sportive et très intelligente. Malheureusement, un mal mystérieux sommeillait en elle et attendait un événement malheureux pour commencer sa destruction.

Tout a commencé au milieu de son deuxième secondaire, suite à une grande déception amoureuse. Ce mal a fait son apparition et le verdict est tombé: Trouble alimentaire sous forme d’anorexie. Tout son comportement a changé. Jo-Annie est devenue sédentaire et un manque total de confiance en elle s’est installé. La relation avec les autres devenait de plus en plus compliquée jusqu’au point de n’avoir plus d’amis.

Jo-Annie a atteint le fond du baril le 16 janvier 2006, car au lieu de prendre la direction du cégep pour terminer sa dernière session en santé animale, Jo-Annie prenait la direction de l’hôpital. Cette hospitalisation a été une aventure horrible qui a duré 5 longs mois. Par contre si nous devons mettre un point positif à cette aventure, disons que cela a permis à Jo-Annie de se reprendre en main, puisque quelques jours après son hospitalisation, Jo-Annie avait décidé qu’elle voulait devenir vétérinaire.

Même si cette petite phrase semblait anodine, aujourd’hui nous voyons toute l’ampleur de ces mots, le processus de guérison venait de commencer… Après son hospitalisation,
 Jo-Annie a été suivie à la clinique St-Amour, a terminé son cégep, a repris son travail à l’hôpital vétérinaire et a fait sa demande à l’Université de Montréal en médecine vétérinaire.

Jo-Annie a accepté de se faire aider et a fait de très gros efforts pour s’en sortir. Son cheminement n’a pas été sans contraintes. Au contraire, il fut parsemé de hauts et de bas, de découragements et de rebondissements. Elle a toujours gardé son rêve en tête et a tout fait pour le réaliser. Jo-Annie, tu es une battante, une fille persévérante. Aujourd’hui, Jo-Annie n’a plus ce problème alimentaire, elle a repris confiance en elle et a repris goût à la vie.

Ce qui me rend le plus fier d’elle c’est qu’elle n’a jamais abandonné et, ça prend une grande dose de courage et de volonté pour rebondir comme elle a fait et cela est tout à son honneur. Jo-Annie, tu es la preuve vivante qu’on peut se sortir de cette terrible maladie. Tu as traversé cette épreuve et tu en es ressortie grandie. Tu es un exemple pour nous tous. C’est avec joie et grande fierté que très bientôt nous t’appellerons Dre Jo-Annie, Vétérinaire.

Ton père qui a toujours été très fier de toi.
Notez cet article:
10
Fondée en 1994 par Madame Nathalie St-Amour et Monsieur Christian Desjardins, la Clinique St-Amour est un centre spécialisé dans le traitement des troubles de l'alimentation tels que l'anorexie nerveuse, la boulimie, l'hyperphagie boulimique et tous les autres troubles de l'alimentation non spécifiques.  Nous accueillons des personnes provenant de toutes les régions.  Nous offrons des soins spécialisés avec la possibilité de suivre un traitement en thérapie externe ou d'effectuer un séjour de thérapie avec hébergement.

Commentaires

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité
Invité mercredi, 22 novembre 2017