Connexion  \/ 


  • SEMAINE DE PREVENTION DES TCA

    Une série de vidéos pour mieux comprendre les troubles alimentaires

  • N'AYEZ PAS PEUR, À LA CLINIQUE ST-AMOUR

    Faire le «premier pas»... c'est un jeu d'enfant !

Twitter icon

Nos Tweets @cliniquestamour

Loading..

Blog - Clinique St-Amour

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Archives
    Archives Contient une liste d'articles du blog qui ont été créés précédemment.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification

VOS FEMMES, VOS FILLES, VOS SŒURS, VOS AMIES… Celles que vous aimez, comment les aider?

Posté par le dans LES HOMMES ET LES TROUBLES ALIMENTAIRES
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 5710
  • 0 commentaires
  • Notifications
Par Catherine Forgues B.Sc. psychologie
Intervenante psychosociale - Clinique St-Amour

pere-fille-famille-anorexieColère, incompréhension, anxiété et découragement! Partager sa vie avec une personne souffrant de trouble alimentaire ne laisse personne indifférent. Les proches sont très souvent affectés par les difficultés vécues par celles qu’ils aiment, apprécient et ils désirent plus que tout les aider, bien que maladroitement parfois. 

Vous, les PÈRES, les CONJOINTS, les FRÈRES et  les AMIS, êtes ces HOMMES présents dans leur vie. Vous désirez apporter de l’aide, mais vous vivez également certaines difficultés, de l’inquiétude et de la souffrance. 

«Je ne comprends pas, elle est tellement belle»

Cette phrase, je l’entends régulièrement lorsque je vous rencontre. Elle est habituellement prononcée avec beaucoup de tristesse et d’incompréhension. Je comprends tout à fait ce que vous ressentez. Le sentiment d’impuissance que l’on ressent lorsqu’une personne que l’on aime souffre est tout à fait normal et est généralement difficile à supporter. 

Voici quelques conseils qui vous aideront à adopter une attitude aidante pour vous et la personne que vous aimez :

Tout d’abord, je vous encourage à faire une distinction claire entre la personne que vous aimez et le trouble alimentaire. Il est tout à fait possible que certains comportements vous apparaissent hostiles ou désagréables. Souvenez-vous ces comportements peuvent être des symptômes du trouble alimentaire.

N’oubliez surtout pas qu’elle n’est pas le trouble alimentaire, mais plutôt qu’elle vit un trouble alimentaire.

Ensuite, je vous invite à conserver une attitude positive dans votre relation et pour ce faire, garder en tête la personne que vous aimez en pensant à ses belles qualités, ses forces et sa personnalité. Le trouble alimentaire a plusieurs répercussions sur la vie familiale, sur la vie de couple et sur la vie personnelle. 

Parlez-lui d’elle, prenez le temps de vous informer d’elle, de l’écouter avec compassion et de l’encourager.

La personne atteinte d’un trouble alimentaire est parfois plus à l’aise de parler de ses difficultés avec une autre femme. Vous vous sentez bien souvent mis à l’écart, ce qui peut augmenter votre sentiment d’impuissance et d’incompréhension. Cependant, je vous encourage à respecter les limites  et les besoins de la personne que vous aimez. Faites-lui sentir que vous êtes disponible et démontrez-lui votre présence, cela sera très aidant pour elle.

Prenez le temps de dire à la personne qui souffre d’un trouble alimentaire les raisons pour lesquelles vous l’aimez.

Une personne atteinte d’un trouble alimentaire a tendance à se déprécier et a souvent une faible estime d’elle-même. Je vous encourage à lui exprimer votre amour et votre affection de façon verbale et physique. Ne sous-estimez pas un petit geste ou un mot de soutien, cela peut faire une réelle différence. Plusieurs clientes me mentionnent que lorsqu’elles vivent de l’anxiété, de la tristesse ou du découragement, elles ont simplement besoin d’être prises dans vos bras ou t’entendre une parole rassurante.

Proposez-lui des activités que vous appréciez faire ensemble et partagez des moments de plaisir avec elle.

Pensez à la valoriser à propos de ses forces, ses qualités, ses projets, ses passions, ses talents, ses intérêts, ses loisirs afin de l’aider à lâcher prise vis-à-vis de son poids et de son apparence physique. 

De l’aide spécialisée est essentielle pour guérir d’un trouble alimentaire.

Encouragez la personne que vous aimez à avoir de l’aide et, si elle en reçoit présentement, encouragez-la dans son cheminement. N’hésitez pas également à demander de l’aide pour vous-même. 

Vous aurez besoin de toute votre énergie pour accompagner la personne que vous aimez dans son processus de guérison. Prenez soin de vous et prenez du temps pour vous, c’est essentiel.
Notez cet article:
5
Fondée en 1994 par Madame Nathalie St-Amour et Monsieur Christian Desjardins, la Clinique St-Amour est un centre spécialisé dans le traitement des troubles de l'alimentation tels que l'anorexie nerveuse, la boulimie, l'hyperphagie boulimique et tous les autres troubles de l'alimentation non spécifiques.  Nous accueillons des personnes provenant de toutes les régions.  Nous offrons des soins spécialisés avec la possibilité de suivre un traitement en thérapie externe ou d'effectuer un séjour de thérapie avec hébergement.

Commentaires

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité
Invité vendredi, 17 novembre 2017