Connexion  \/ 


  • Mon petit trésor d’amour, je vais essayer de te dire
    comment j’ai trouvé cela difficile, dur de voir ma fille
    se faire emporter dans la maladie...


    Lire la suite...

    ~ Un père à sa fille
  • VOS FEMMES, VOS FILLES, VOS SŒURS, VOS AMIES…

    Celles que vous aimez, comment les aider?

  • Tout a commencé au milieu de son deuxième secondaire, suite à une grande déception amoureuse. Ce mal a fait son apparition et le verdict est tombé: Trouble alimentaire sous forme d’anorexie. Tout son comportement a changé...

    Lire la suite...
    ~ Ton père
  • 10 conseils destinés aux pères, frères, fils et conjoints :

    Que pouvez-vous faire à l’heure des repas...



  • J’étais hockeyeur et très en forme, plaqueur de l’équipe même. J’avais un large réseau d’amis. Mais, je faisais de plus en plus d’entrainement physique, jusqu’au jour où j’ai perdu tout ce que j’aimais vraiment. Mes amis, les soirées de hockey, les partys ainsi que la pizza du lendemain matin, les petites bières en jouant aux jeux vidéos, et surtout de ne plus m’intéresser aux filles. Ce sont des choses que m’a volées cet état. Je suis sombré dans un problème qu’on appelle l’anorexie...


    ~ Carl


  • Dans les moments où j’abandonnerais tout, lui, il est rempli d’espoir et de persévérance pour deux. Il dit que sa mission est de me rendre heureuse, et il y travaille chaque jour en faisant tout pour me simplifier la vie...

    Lire la suite...
    ~ Caroline
  • Lettre à mon fils...

    Mon petit garçon, il me suffit de prononcer ton nom, poser un regard sur toi, te porter un sourire… qu’une immense fierté m’envahit et submerge mon cœur. Parmi toutes ces choses magnifiques qui puissent exister sur cette terre, jamais rien au monde ne saurait égaler ce bonheur qui vit dans mon intérieur qui me rappelle que tu es et seras toujours mon petit garçon. Pour toi, je veux et voudrai toujours le meilleur.



    ~ Ta maman qui t'aime
  • À mon Amour... Depuis que tu as conquis mon cœur, mon amour pour toi ne cesse de grandir depuis notre rencontre. Je te vois cheminer dans la vie et je suis en admiration devant tant de persévérance de ta part. Malgré les hauts et les bas que nous faisons face ensemble dans nos vies, nous restons toujours unis l’un à l’autre. Je t'aime et je vais toujours t'aimer quoiqu'il nous arrive! Merci d'être dans ma vie, mon petit cœur d'amour.

    Lire la suite...
    ~ Ton Ti-Loup ! XXX



Écoutez semaine de prévention des TCA FM93

nathalie-st-amour-blog
Par Nathalie St-Amour
PDG, directrice générale des soins


Longtemps on a cru que les troubles alimentaires ne touchaient que des jeunes femmes, ce n'est plus le cas actuellement. De plus en plus d'hommes sont affligés par cette problématique. L'hyperphagie boulimique qui entrera dans le prochain DSM-V est caractérisée par des épisodes de compulsion alimentaire, mais sans méthode compensatrice. Elle touche presque autant d'hommes que de femmes. La différence rapportée par les études actuelles est que les hommes de façon générale consultent moins. Stigmatisation, isolement, confusion et peurs du jugement seront fréquents face à une problématique longtemps associée aux femmes.  

On voit aussi de plus en plus l'émergence d'une problématique en santé mentale qu'on nomme la bigorexie (voir notre reportage et le témoignage de Mathieu sur notre site). Elle touche majoritairement des jeunes hommes et présente une ressemblance marquée avec l'anorexie nerveuse, mais en sens inverse. Ces jeunes hommes se perçoivent trop maigres malgré une forte musculature. Des efforts intenses dans les gyms, des changements nutritionnels, la prise de suppléments et parfois même d'hormones et de stéroïdes anabolisants viseront à modifier ce corps qu'on considère insuffisamment musclé.

Les dernières études confirment que l'anorexie touche de plus en plus d'hommes avec un ratio de 3:1 c'est-à-dire trois femmes pour un homme. Pour la boulimie, un cas sur quatre est un homme. À la Fashion Week de Paris, l'apparition d'un mannequin masculin rachitique sur le podium d'Yves Saint Laurent a fait réagir plusieurs.

Les hommes sont aussi touchés par les troubles alimentaires d'une autre manière. Comme père ne sachant comment exprimer à sa fille qui l'aime et que son poids n'a tellement pas d'importance. Comme conjoint qui côtoie toute cette souffrance, impuissant. Comme chum qui sera là, peu importe...et comme frère qui a hâte de retrouver sa sœur. Il aime tant la taquiner parce qu'elle réagit fortement et il s'ennuie. Pour tous ces hommes père, frère, conjoint, chum, ami et tous ceux qui vivent un trouble alimentaire isolé, nous avons voulu cette semaine vous dire que nous sommes là aussi pour vous!

Toute la semaine nous allons partager vos messages d'espoir, vos fiertés et vos témoignages parce que malgré toutes les difficultés qui entourent un trouble alimentaire, il ne faut jamais abandonner. De magnifiques réussites, des réconciliations, des preuves d'amour incroyable, j'en côtoie tous les jours. Bonne semaine de prévention des troubles alimentaires!


Nathalie St-Amour