Connexion  \/ 


  • Amorce le programme


    Le programme de la Clinique St-Amour est maintenant disponible partout et tu peux en profiter dès maintenant. Toute ta thérapie au bout des doigts. Dans le confort, chez toi, utilise ton ordinateur, ta tablette mobile et même ton téléphone intelligent lors de tes déplacements.

    Toute l’équipe multidisciplinaire est disponible chaque jour, partout où tu vas!

Infolettre - Abonnement
captcha 
anorexie-troubles-alimentaires-anorexieDans le DSM-5 (Manuel diagnostic et statistique des troubles mentaux) l’anorexie est un trouble alimentaire et un problème de santé mentale caractérisé par trois principales caractéristiques.

La première caractéristique de l’anorexie est  un refus de maintenir un poids minimum normal selon son âge et sa taille. La personne qui souffre d’anorexie recherche un corps parfait et désir être mince de façon obsessive. L’anorexique réduit donc considérablement ses apports alimentaires et s’impose des comportements très restrictifs pour réduire sa consommation de nourriture. Certaines personnes qui souffrent d’anorexie auront parfois des épisodes de compulsion alimentaire comme celles qui vivent un trouble alimentaire tel que la boulimie.

Une intense peur de prendre du poids est la deuxième caractéristique présente chez les personnes qui souffrent d’anorexie. Cette peur demeure présente et peut être amplifiée malgré la perte de poids et cela même si la personne se retrouve à un poids inférieur à la normale. Souvent, cette peur présente chez les anorexiques les entrainera à utiliser des moyens inappropriés pour éviter de reprendre du poids ou pour continuer de maigrir, des moyens tels que le calcul obsessif des calories, l’exercice excessif, les vomissements provoqués, l’utilisation de diurétiques ou de laxatifs, etc.

La perturbation et déformation de l’image corporelle est la troisième caractéristique.  L’anorexie a un impact très important sur la perception qu’a la personne de son apparence physique, la forme de son corps et son poids corporel. Cette perturbation agit sur l’estime de soi et renforce le désir de maigrir chez l’anorexique. L’image corporelle est un aspect essentiel dans le traitement d’un trouble alimentaire tel que l’anorexie.  La perception que la personne a de son corps est souvent renforcée par une société qui valorise la minceur.  La personne souffrant d’anorexie aura tendance à chercher une valorisation basée essentiellement sur son poids ou son apparence physique.  Mais la perturbation de l’image corporelle dans l’anorexie cause une insatisfaction permanente dirigée vers des parties du corps et associée à un langage très négatif envers soi-même et l’estime personnelle.

Précédemment, dans le DSM-IV, l’aménorrhée était considérée comme une caractéristique pour poser un diagnostic d’anorexie. L’augmentation des troubles alimentaires chez les garçons et les hommes, ainsi que la difficulté à appliquer et valider ce critère pour les jeunes filles prépubères a poussé la communauté scientifique à éliminer ce critère dans le DSM-5 dans l’évaluation de la présence d’anorexie.